• Série Il était une fois Tome 3 traduit

     Héroïne : Olivia Lytton  - Héros :   duc de Sconce 

    La princesse au petit pois d'Eloisa James

    Par une nuit d'orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s'empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s'embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé sa duchesse ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? À la sœur d’Olivia, très précisément ?

    ***

    10/10/2013 : Le meilleur pour l'instant de la série. L'héroïne est drôle, sympathique tout comme le héros.

     


    2 commentaires
  •  

    La série
    1. Les amants ennemis
    2. La promesse d'un autre jour

    Les amants ennemis

    Héros : Dominic Paget, comte de Bedford - Héroïne : Julianne Greystone

    Joyce BrendaCornouailles, 1793. 
    Fervente opposante à la monarchie, Julianne suit avec passion la tempête révolutionnaire qui s’est abattue sur la France. Et de son Angleterre natale, où les privilèges font loi, elle désespère de voir la société évoluer un jour. 
    Aussi se réjouit-elle quand, au beau milieu de la nuit, un Français blessé débarque au manoir familial de Greystone et lui demande son aide. Julianne ne tient-elle pas là l’occasion rêvée d’apporter sa contribution au mouvement qu’elle soutient ? Et puis, elle rêve d’en apprendre davantage sur le fascinant étranger qui l’a envoûtée dès le premier regard.  Mais Julianne est loin de se douter que l’arrivée du mystérieux Français à Greystone ne doit rien au hasard…

    **

    14/09/2013 : 

    C'est étonnant de se plonger dans la révolution française. Cela change ! Julianne est idéaliste et approuve, voire milite, pour la révolution française qui octroie la justice et l'égalité pour tous. Hélas, Dominic Paget, comte de Bedford, revient de plusieurs mois en France (comme espion) et il sait que là-bas, c'est la Terreur. Quand il se retrouve blessé et qu'on l'emmène en Cornouailles pour être soigné, il n'ose pas révéler sa véritable identité à Julianne qui le prend pour un français. De fil en aiguille, les sentiments vont se confronter à la réalité : ils sont ennemis, Julianne étant partisane des français et Dominic, un fervent patriote anglais, prêt à protéger son pays des idées révolutionnaires françaises.

    Mais la vérité va éclater, Julianne va se sentir trahie et va conspirer contre Dominic... jusqu'à ce qu'elle réalise enfin qui elle est, et pour qui va sa loyauté.


     

    La promesse d'un autre jour

    Simon Granville, comte de St Just- Amelia Greystone

    Cornouailles, 1794.
    Joyce BrendaLorsqu’elle apprend la disparition de la comtesse de St Just, l’épouse de Simon Granville morte en donnant le jour à une petite fille, Amelia est bouleversée. Car, outre la tristesse qu’elle éprouve pour la jeune femme, cela signifie le prochain retour de Simon à Greystone Manor. Simon avec lequel elle a partagé dix ans plus tôt une folle passion avant qu’il ne la quitte sans explication pour en épouser une autre. Mais quand elle revoit ce dernier, Amelia comprend que les temps ont changé. Bien que la passion flambe de nouveau entre eux, Simon semble sombre et amer. Est-ce à cause de ces fréquents voyages qu’il fait en France où la Terreur fait rage ? Des absences mystérieuses dont il ne veut rien dire. Au point qu’Amelia en vient à douter : lord Granville sert-il vraiment les intérêts de l’Angleterre ? Et peut-elle croire encore en ses promesses ?

    ***

    17/09/2013 : 

    J'ai adoré ce livre, plus que le précédent notamment par le héros, bouleversant de sensibilité et d'amour pour ses enfants d'abord, puis après pour Amélia qui a tout pour elle : patience, bonté, charité, courage et ténacité. Ils se sont aimés puis le destin les a séparés. Simon a dû assumer la place de comte à la place de son  frère décédé et épouser sa fiancée, abandonnant par là même celle qu'il aimait. Dans ce mariage désastreux, Simon a trouvé le moyen de s'évader en jouant les espions en France pour son pays. Hélas, il est vite pris dans un double jeu dont il ne sait pas comment s'en sortir s'en risquer sa vie et celle de ceux qu'il aime.

    Juste un bémol, St Just ne s'est jamais justifié dans tout le livre pour son silence de dix années envers Amélia alors qu'il lui avait brisé le coeur.

    Dans ces deux volumes on voit apparaître les deux frères de Julianne et Amélia, héros des tomes suivants.


    votre commentaire
  • Série Secrets TOME 1

    Mallory Anne
     

    Miranda Chase travaille dans une librairie et, comme le tout-Londres, se passionne pour le manuel érotique écrit par le mystérieux Eleuthérios : Les sept secrets de la séduction. Lorsque le vicomte Downing, libertin notoire, lui demande de réorganiser sa bibliothèque, il ne fait pas mystère de son intention de la séduire. Suborner les femmes est son passe-temps favori et aucune ne lui résiste. Il la prévient même qu'il utilisera à cette fin les sulfureux préceptes de l'oeuvre que l'on s'arrache sous le manteau. Et la sage Miranda est déjà captivée, tel un papillon fragile face à la flamme de la passion...



    -* BOF

    8/09/2013 : Personnellement, je n'ai pas aimé du tout, le style d'abord d'écriture, on ne sait pas où la romancière veut nous emmener, c'est long, ça traîne, c'est confus, et finalement, on reste sur sa faim. Vais-je lire les suivants ? J'avoue hésiter.


    votre commentaire
  •  Série : Les amants de Londres (London's Greatest Lovers)

    1. L'affront
    2. Le pardon
    3. La dette
    Lorraine Heath Lorraine Heath  la dette - Lorraine Heath

    TOME 3 LA DETTE

    — Ta dette envers moi sera annulée si tu acceptes.

    Le duc d'Ainsley reste coi face aux propos de son cousin. Certes, c'est sa faute si ce terrible accident est survenu trois ans plus tôt, si Walfort, désormais paralysé, ne pourra jamais avoir d'héritier. Mais de là à lui demander de le remplacer dans le lit conjugal ! Rongé par le remords, Ainsley s'y résigne toutefois, certain que Jayne se dérobera. Ne le hait-elle pas de toutes ses forces ? Contre toute attente, la jeune femme accepte, à deux conditions : pas de baisers, pas de plaisir Ainsley a donc un mois pour que cette femme divine, qu'il aime en secret, tombe enceinte... 

    *

    août 2013 : Ashley, dans les deux premiers tomes, est l'homme le plus raisonnable des trois frères, le cadet qui prend sur lui toutes les responsabilités de la famille. Et là, surprise, il se révèle totalement inconscient en acceptant le marché (pas très moral) de son cousin. D'autant plus inconscient qu'il est amoureux en secret de Jayne. Comment ne pas risquer son cœur dans cette entreprise ? Pourtant, il accepte pour que la jeune femme soit heureuse avec un bébé à dorloter. Quant à elle, il lui faudra apprendre à aimer deux hommes, son mari, et cet homme qui la trouble et qu’elle s’était pourtant juré de haïr.

    Il faudra qu’elle apprenne la trahison de son mari  pour qu’elle accepte enfin que l’enfant qu’elle porte soit reconnu par son vrai père.

    Dans la première partie du livre, c'est une succession de scènes passionnées entre les deux amants. Puis après l'histoire se met en route. C'est long à lire. Dans ce roman, je n'ai aimé que la romance entre sa mère Tessa et Léo.

     


    votre commentaire
  • Série : Les amants de Londres (London's Greatest Lovers)

    1. L'affront
    2. Le pardon
    3. La dette
    Lorraine Heath le pardon - Lorraine Heath  Lorraine Heath

    TOME 2 LE PARDON

    Stephen Lyons, deuxième fils d'un comte et mouton noir de la famille, a acquis une certaine réputation dans l'art de la séduction. A la suite d'un scandale, il se voit forcé de rejoindre l'armée pour se racheter. Sur le champ de bataille, il se révèle courageux... jusqu'à ce qu'il soit gravement blessé. Quand il rentre à la maison pour se soigner, il découvre qu'il ne se souvient absolument pas de la beauté angélique qui sonne à sa porte, son bébé blotti dans ses bras. Mercy Dawson va tout risquer pour protéger le fils du soldat fougueux qu'elle a connu et admiré. Lorsque Stephen lui propose de faire la seule chose honorable, elle est bien déterminée à réussir pour que le plus célèbre gentleman de Londres la désire elle seule et aucune autre.

    **

    août 2013 

    Stephen, tête de linotte dans le premier tome par son comportement avec sa belle soeur, s'engage dans l'armée pour devenir plus responsable. Il se comporte en héros, malheureusement, il n'a aucun souvenir de ces deux années de guerre, et pour lui, ce trou noir est insupportable.  Et soudain, voilà qu'apparaît une jeune femme avec un enfant. Son enfant ! L'honneur l'oblige à l'épouser, ce qu'il fait sans trop se faire prier car Mercy, infirmière sur le front, le séduit par son courage et son honnêteté.

    Mais sous cette façade, Mercy cache un secret. Quand Stephen va le découvrir, il va se sentir bafoué. Pourra-t-il lui pardonner de lui avoir menti ? Comme son frère ainé, il lui faudra mettre son orgueil dans son poing pour trouver le bonheur.

    Nous retrouvons de nouveau la mère des trois frères, Tessa, et son amoureux de peintre, Léo. Elle va jouer un grand rôle dans le dénouement de la romance de Stephen et Mercy.

     


    votre commentaire
  • Série : Les amants de Londres (London's Greatest Lovers)

    1. L'affront
    2. Le pardon
    3. La dette
    Lorraine Heath -  l'affront Lorraine Heath  Lorraine Heath

    TOME 1 L'AFFRONT

    Connu à Londres pour ses prouesses dans la chambre, Morgan Lyon, huitième comte de Westcliffe, ne peut pas pardonner un affront à son honneur. Découvrir sa jeune épouse Claire dans les bras de son frère était un énorme coup, il l'a donc reléguée à la campagne pendant qu'il se consacre à la recherche du plaisir charnel. Le jour de son mariage, Claire Lyon était une innocente jeune fille effrayée, qui recherchait simplement le confort auprès de son ami d'enfance Stephen. Maintenant, des années plus tard, elle s'est s'épanouie et retourne à Londres avec un seul but : la séduction de son célèbre mari.

     

    ** août 2013

    Un héros un peu insupportable, buté et orgueilleux qui a préféré exiler sa femme (qu'il aime) à la campagne et s'en aller se divertir à Londres plutôt que de s'expliquer avec elle sur la scène qu'il a vue : surprendre sa femme dans les bras de son frère. S'ils avaient parlé ensemble, il aurait découvert qu'il ne s'agissait que d'une mise en scène pour retarder un peu la nuit de noces car Claire, destinée depuis toujours à Westcliffe, à une peur bleue de lui. Il faut dire qu'il est beaucoup plus âgé, impressionnant et d’humeur sombre. C'est avec son jeune frère qu'elle s'amusait quand elle était enfant. Il était son confident et ami.

    Contrainte d'aller à Londres pour sauver la Saison de sa jeune sœur, elle s'oblige à affronter le comte pour qu'ils les hébergent. Cette cohabitation va lui permettre de découvrir qui est vraiment son mari, un homme solitaire, convaincu depuis l'enfance qu'il ne peut pas être aimé (même par sa mère qui lui préférait ses demi-frères pour la bonne raison qu'elle détensait son père). Westcliffe passe la moitié du livre à comparer sa femme à sa maitresse (c'est un peu pénible).

    En revanche, la romance de sa mère (qui se retrouvera dans toute la série), avec Léo, son cadet de 15 ans, est rafraichissante.

    De plus, on s'attache au dernier frère le duc d'Ainsley, le plus jeune de la fratrie.

     

     


    2 commentaires
  • Harlequin N°309

    Les coeurs captifs de Millie Criswell

    Virginie, 1890 
    Eprise de liberté, la pétulante Sarah Jane Parker s’enfuit de son pensionnat après avoir favorablement répondu à une petite annonce matrimoniale qui l’a émue : son futur époux, deux fois veuf, affirme « vouloir retrouver le goût du bonheur et apporter à sa fille Addy cette présence féminine dont elle a tant besoin ». Assurément, pense Sarah Jane, l’heure est venue de saisir sa chance ! Par ce mariage, elle obtiendra enfin son émancipation, et, en retour, apportera gaieté et affection à ces deux êtres blessés par la vie… Mais une fois sur place, Sarah Jane déchante : contrairement à ce qu’il déclarait dans l’annonce, son futur promis ne semble guère désireux d’exorciser le passé, et la jeune Addy, habituée à n’en faire qu’à sa tête, se montre rebelle à toute autorité…

     

    BOF

    15/08/2013 : Gnan-Gnan au possible. Vite lu, vite oublié.


    votre commentaire