• Série : Trilogie Perfect TOME 2

    Le mystère d’Alexandra de Leslie Lafoy

    Héros : Aiden Terrell - Héroïne : Alexandra Radford

    Ce second volet de la série Perfect a pour héros un homme d’action à qui rien ne saurait résister, mais qui ne se considère vraiment pas comme tel. Fils d’un magnat de la marine marchande, Aiden Terrell a déçu son père et ses propres espérances et accepte à contrecoeur d’aider son ami Barrett, patron d’une agence de détectives, en protégeant, à la demande de Miss Alexandra Radford, le jeune fils d’un Rajah Indien des hommes qui veulent le kidnapper. Alex, qu’Aiden a surnommée en secret “La duchesse”, trouve l’Angleterre très inconfortable, après avoir longtemps vécu en Inde. Elle se sent encore moins à l’aise avec Aiden comme garde du corps, car le bonhomme est bien trop séduisant et prend sa mission bien trop à la légère. Pire encore, elle est certaine que ce vaurien ne doit être qu’un hédoniste éhonté. Mais son pupille a clairement besoin d’une protection immédiate et, même si elle est loin d’apprécier cette obligation, elle se retrouve rapidement à accueillir Aiden dans sa petite maison de Londres.

    *

    (le 11/02/2009) Un cœur pour les personnages vraiment agréables, avec leurs tourments, leurs doutes et leur grain de folie. Mais j'ai trouvé le livre un peu lassant à lire (ce qui est généralement rare pour ma part) et fastidieux.

    **

    Relu en juillet 2012 après avoir enfin trouvé et lu  le premier tome. C'est alors plus intéressant quand on retrouve des personnages vus dès le début de la série. La mention est pour Barett le héros du troisième tome.

     Le mystère d’Alexandra de Leslie Lafoy


    votre commentaire
  • Série : Trilogie Perfect tome 3

    Un héritage compromettantQuand la sonnette retentit pour la quatrième fois, Carden, agacé, ouvrit la porte... et eut le souffle coupé. L'inconnue sur le seuil était sans conteste une vraie beauté. Grande, les yeux bleus, brune à en juger par les boucles s'échappant de son bonnet délavé, elle était l'image même de la jeune femme de bonne famille, malmenée par la vie. Elle possédait un charme exotique et des courbes sensuelles. Ses traits, délicatement sculptés, tranchaient avec un teint hâlé. Ses mains fines étaient tout aussi dorées. Et elle ne portait pas d'alliance...

    **

    juillet 2012 : Sympa à lire mais Carden ne m'a pas semblé très sympathique.


    votre commentaire
  • Série : Bevelstoke tome 2

    Héros : Sir Harry Valentine - Héroïne : Lady Olivia Bevelstoke

    Mademoiselle la curieuse de Julia QuinnEx-soldat, sir Harry Valentine se cantonne désormais à des travaux de traduction pour le ministère de la Défense, jusqu'à ce qu'on lui confie une mission inattendue : le prince Alexei, soupçonné d'être un espion bonapartiste, courtise depuis peu lady Olivia Bevelstoke, la voisine de Harry. Il faut absolument contrecarrer cette idylle. Par pur patriotisme, Harry accepte de jouer les prétendants auprès de cette petite peste qui l'épie derrière les rideaux de sa chambre. Mais lorsqu'il se retrouve dans le rôle du rival face au fringuant Russe, il découvre tout à coup que sa jalousie est bien réelle !

    ***

    juillet 2012 : Un roman drôle (moins que le tome 1 cependant) sous fond d'espionnage. L'originalité tient aux conversations des héros de leur fenêtre respective.


    votre commentaire
  • Les blessures du passé

    Héros : John McKenna - Héroïne : Lady Aline Mardsen

    Héros secondaire : Gidéon Saw - Héroïne : lady Olivia Marsden (dit Livia)

    LLes blessures du passé de Lisa Kleypasady Aline Mardsen a été obligée de désavouer son amour pour John McKenna, un domestique, afin de le sauver. Le jeune homme part, la rage au coeur, mais il revient fortuné, des années plus tard, bien décidé à se venger d'Aline. Le comte de Westcliff avait l'habitude d'inviter ses partenaires américains à une chasse à courre sur ses terres du Hampshire. Il en profitait pour sceller les négociations à son avantage. Ces Yankees étaient pour la plupart de nouveaux riches qui se laissaient facilement impressionner par l'art de vivre anglais. En outre, ils recherchaient des alliances avec les vieilles familles du royaume. Celle du comte avait plus de sang bleu que tous ses pairs réunis. Malheureusement, aucune de ses sœurs ne voulait se marier... Ce jour-là, lady Aline accueillait un homme d'affaires new-yorkais et ses associés. Parmi les nouveaux arrivants, elle remarqua un homme de haute stature, aux cheveux noirs, qui bavardait avec un autre invité. Soudain, l'inconnu se retourna et leurs regards se croisèrent. Lady Aline tressaillit : McKenna, son amour d'enfance, était de retour.

    ****

    14/07/2012 : Bouleversant !!!! C'est un vibrant hommage à l'amour dans ce roman qui prend aux tripes tant il nous fait vibrer d'émotions. Tous les héros de Lisa Kleypas sont merveilleusement décrits.

    Mckenna aime passionnément Aline, une jeune aristocrate, il n'a pas d’ambition et se contente de vivre au jour le jour aux côtés de cette fillette qui a partagé ses jeux puis de la jeune fille d'une beauté saisissante, dont il est devenu éperdument amoureux. Mais le rêve se brise quand le père d'Aline le chasse du domaine pour le séparer de sa fille et due cette dernière, elle-même approuve cette décision pour le protéger. McKenna ne comprend pas ce revirement de la part de celle qu'il aime. Il part le coeur gros et se réfugie en Amérique où il se construit une vie où les différences de classes sociales ne sont plus un obstacle. Mais durant ces 12 années, il ne cessera de penser à Aline et à sa trahison. Quand l'occasion lui est donné de revenir en Angleterre, il va mijoter un plan de vengeance pour, une fois pour toute, se débarrasser de ce passé qui l’empêche d’être heureux. Mais tout ne se passe pas comme prévu... Comment pourrait-il faire du mal à celle qu’il n’a jamais cessé d’aimé ?

    De son côté Aline cache un secret qu'elle ne veut pas lui révéler, préférant le perdre une deuxième fois plutôt que de supporter son mépris. Il faudra l'intervention de Marcus lord Westcliff, son frère (héros de "Parfum d'automne" (la ronde des saisons) pour qu'elle prenne son courage à deux mains pour lui  avouer enfin ses vrais sentiments. La déclaration d'amour (la deuxième) qu'il lui fait alors est bouleversante.

    En parallèle, nous suivons la romance de la soeur d'Aline, Livia et du meilleur ami de McKenna, Gidéon le cynique qui va décider de changer irrévocablement pour elle.

    C'est un livre splendide qui mérite tous les éloges.

     Les blessures du passé de Lisa Kleypas

     


    1 commentaire
  • Série : Trilogie des Plaisirs (TOME 3)

    Héros : Quentin Dewland dit Quill - Héroïne : Gabrielle Jerningham dit Gabby

    Plaisirs interdits d'Eloisa JamesGabby Jerningham quitte l'Inde et son père missionnaire (reconverit dans le commerce !) pour rentrer à Londres en 1806, en rêvant de son fiancé, Peter Dewland. En vraie romantique, elle se croit amoureuse de Peter bien qu'ils ne se soient jamais rencontrés. Peter, de son côté redoute son arrivée car c'est son père qui le force à se marier. Un fils cadet ne devrait pas être dans l'obligation de se marier contre sa volonté, pense-t-il mais son frère aîné, Quill, a été blessé dans un accident de cheval et on le pense inapte à la procréation en raison des migraines atroces qui le terrassent lorsqu'il fait l'amour. Mais lorsque Quill rencontre Gabby, il est pourtant immédiatement attiré par elle, et son corps voluptueux, qui dégoûte au contraire le trop efféminé Peter. Quill décide de la conquérir, en dépit de son frère et de ses migraines. Peter est plus que ravi de rompre son engagement, mais Quill doit encore convaincre Gabby qu'il est désormais l'homme qu'elle aime.

    ***

    13/07/2012 : Dans les deux premiers tomes avec les frères Foakes, nous étions dans le je t'aime mais je te quitte quand même sur fond d'incompréhension mutuelle et de quiproquos douloureux. Ce roman au contraire est joyeux grâce notamment à Gabby qui est d'un naturel rafraichissant et malgré le handicap du héros qui ne se laisse pas abattre. La fin arrive trop vite, dommage. Bon moment de lecture.

    Plaisirs interdits d'Eloisa James


    votre commentaire
  • Le frisson de minuit

    Série : Trilogie des Plaisirs tome 2

    Le frisson de minuit d'Eloisa JamesAprès avoir repoussé vingt-deux demandes en mariage, Sophie York se résigne à dire oui à Braddon Chatwin, comte de Slaslow. Il aurait certes été bien plus excitant d'accepter la demande de Patrick Foakes. Entre ses bras, elle se sentait fondre et perdait tout sens des convenances. Mais pour sûr, ce séducteur impénitent l'aurait trompée et humiliée à maintes reprises. Pourtant, elle ne tarde pas à céder aux caresses de cet amant incomparable lorsque ce dernier, dans une rocambolesque tentative d'enlèvement, se fait passer pour Braddon, son fiancé.

    ***

    7/07/2012 : Dans certains romans, les quiproquos et malentendus entrainent des situations drôles et cocasses, ce qui n'est pas le cas dans le livre d’Eloisa James où les deux héros sont tourmentés et très malheureux à cause des non-dits et du manque de communication. Chacun de leur côté, ils mettent leur imagination en branle, elle en imaginant des maîtresses à son mari, lui, en croyant qu’elle est encore amoureuse de son ancien fiancé.

    Le livre est assez plaisant à lire.

     


    votre commentaire
  • Passion d'une nuit d'été

    Série : Trilogie des Plaisirs tome 1

    Héros : Alexander Foakes - Héroïne : Charlotte Calverstill

    Passion d'une nuit d'étéSur le point ne faire ses débuts dans le monde, Charlotte Calverstill quitte Londres pour un court séjour à la campagne, chez son amie Julia. Exténuées par d'interminables leçons de maintien, toutes deux sont bien décidées à profiter de ces quelques jours de liberté. Julia suggère donc de se rendre au bal masqué de Stuart Hill. Ces réjouissances populaires sont quelque peu inconvenantes pour des jeunes filles de la bonne société mais, sous leurs dominos, personne ne pourra les identifier... Charlotte n'avait certes pas prémédité de perdre son innocence ce soir-là. C'est pourtant ce qui advient dans les jardins où l'entraîne un inconnu irrésistible ! La voilà irrémédiablement compromise... Tant pis pour les projets de mariage, elle restera célibataire ! Trois ans plus tard, Charlotte reconnaît son amant d'un soir en la personne d'Alexander, duc de Sheffield...

    **

    02/07/2012  : Le livre se lit d'une traite car il est relativement bien écrit, mais c'est incompréhensible qu'une romancière puisse imaginer un héros aussi borné et stupide. A vouloir garder le suspense jusqu'au bout on en arrive à une histoire totalement abracadantesque.

    Imaginez un héros qui prend l'innocence d'une jeune inconnue dans un bal populaire masqué. Cette fille va le hanter et il épousera une italienne qui lui ressemble jusqu'à ce que son mariage soit annulé. Puis il rencontre Charlotte et deux minutes après leur entrevue il décide de l'épouser. Elle le reconnaît, mais lui non. Il pense encore à "la fille du jardin" comme il l'appelle mais ne fait pas le rapprochement, même quand elle lui avoue que c'est à lui qu'elle s'est donnée trois ans auparavant. Pire, il lui dit qu'elle se trompe et qu'elle l'a confondu avec son frère jumeau Patrick et qu’il lui pardonne. Il va l'accuser de tous les maux dont d'adultère avec son frère durant son séjour en France tout comme il ne veut pas reconnaître que l'enfant qu'elle porte est de lui. Et l'héroïne ne se met pas en colère, ne lui crie pas la vérité. Rien, elle lui pardonne toutes les fois ses emportements !

    Le deuxième tome met en scène trois personnages vus dans ce roman : Olivia l'amie de Charlotte, Patrick, le jumeau d'Alex et le comte Braddon Chatwin.

     Passion d'une nuit d'été


    votre commentaire