•  EN COURS DE LECTURE


    — Vous êtes fou, père ! Theodora est comme ma sœur ! — Peu importe. Tu 1'épouseras. Suite à de mauvais placements, le duc d'Ashbrook a «emprunté» sur la dot de sa filleule des fonds qu'il est incapable de rembourser. Il encourt la prison, à moins que son fils n'épouse ce laideron. James est bien obligé de se soumettre... et découvre chez sa jeune épouse une sensualité inattendue. Mais Theodora apprend les véritables raisons de leur union et le chasse. Sept ans plus tard, James revient et réalise avec stupeur que le vilain petit canard s'est transformé en cygne...

    Une si vilaine duchesse d'Eloisa James


    votre commentaire
  • N°392
    Série Moreland 4

    Le secret du manoir
      Héros : Theo Moreland - Héroïne: Megan Mulcahey

    Angleterre, 1879. Bouleversée par la mort de son frère Dennis, décédé en de mystérieuses circonstances en Amérique du Sud, Megan Mulcahey se jure de découvrir ce qui s’est vraiment passé. Elle apprend alors que, durant son voyage, son frère s’était lié d’amitié avec un aristocrate, le marquis de Raine. Tous deux auraient poursuivi ensemble leur voyage et découvert une fortune en or peu avant la mort tragique de Dennis… Persuadée que le marquis est impliqué dans la disparition de son frère, et résolue à venger ce dernier, Megan se fait engager comme préceptrice au manoir de Broughton, où le marquis vit avec ses parents et ses jeunes frères jumeaux…

    ***

    (12/11/2010) : J'ai beaucoup aimé la lecture de ce roman un peu surprenant par les personnages un peu pittoresques de cette famille d'aristocrates et leur extrême simplicité. C'est réconfortant aussi de voir un héros évoluer au milieu de ses parents, soeurs et frères. Il est accusé, à tord, par Megan d'avoir assassiné son frère lors d'un périple en Amazonie et celle-ci, infiltrée comme préceptrice, va essayer de le démasquer. Le paranormal tient une grande place dans ce roman, cela peut dérouter, mais comme c'est justement un roman, on se laisse prendre à la magie. Le dénouement en revanche m'a un peu déçue, l'auteur aurait pu s'éviter un tel déploiement d'invraisemblances et rester un peu plus sur l'intrigue amoureuse. Tant pis !


    votre commentaire
  •  Les trésors du désir

    Série : La famille Malory TOME 8

    Héros : Drew Anderson - Héroïne: Gabrielle Brooks


    Ayant mené une existence exaltante aux Antilles, Gabrielle Brooks quitte à regret ses chères îles pour regagner Londres. A vingt et un an, il lui faut s'établir, mais comment se résoudre à épouser un homme banal quand on est fille de flibustier et qu'on ne rêve que d'aventures et de chasses au trésor ? Il y aurait bien cet Américain, l'audacieux capitaine Drew Anderson... persuadé que la jeune femme a mené une vie licencieuse, il n'hésite pas à prendre des privautés avec elle et ruine toutes ses chance de trouver un parti convenable. Apprenant entre-temps que son père est tombé aux mains d'un ennemi, Gabrielle décide de voler à son secours et n'hésite pas à s'emparer du navire de Drew. Ah, il la prend pour une femme vulgaire ? Eh bien il ne sera pas déçu !

    *

    4/09/ 2011 : Je termine la série des huit romans Malory lus à la suite en un mois. Bilan : on aime retrouver les personnages d'un livre à un autre, mais les héros se ressemblent vraiment tous, séducteurs, libertins, sans réelle tendresse et qui se retrouvent amoureux on se demande bien comment. En revanche, l'humour de Lindsey est agréable et les répartis entres les frères Malory vraiment rafraichissantes. Ce dernier tome est encore plus froid que les tomes précédents, Drew est à la limite de la bêtise par ses réparties stupides, elle passe pour ce qu'elle n'est pas et c'est pénible. De plus, ces histoires de pirates, très peu pour moi  !


    Les trésors du désir


    1 commentaire
  •  Héros : Norah Linton - Héroïne: Adam Kane de Rathcannon

    Sous la plume de l'amour

    Quelle humiliation ! Avoir tant rêvé sur les poétiques missives signées Adam Kane, avoir fait ce long voyage vers l'Irlande, et découvrir que tout n'est qu'un leurre, il ne veut pas se remarier. En réalité, les lettres étaient écrites par une adolescente qui souhaitait retenir près d'elle son père en lui trouvant une épouse inoffensive... Durant toute la nuit, Norah a ressassé ses illusions brisées. A présent, il ne lui reste plus qu'à retourner en Angleterre. Et tenter d'oublier sa déception. Mais comment cacher à cet homme si séduisant l'émoi qu'il suscite en elle ? Mais il ne faut pas oublier que cet homme n'est qu'un débauché, et peut-être même un assassin...

    **

    06-02-2012 :  Norah ne nourrit qu’un rêve : fonder une famille, aimer et être aimée en retour. C’est qu’elle a tant d’amour a donner et personne pour le recevoir. Quand son beau père veut lui imposer comme mari un jeune homme de cinq ans son cadet, elle ne voit qu’une solution, s’enfuir. Elle accepte de partir pour l’Irlande afin d’épouser un homme qu’elle ne connaît que par lettres. Mais quelle lettre ! Il semble qu’il ait autant besoin qu’elle de  combler sa solitude. Aidée par son frère Richard dans cette entreprise, elle s’en va vers une contrée inconnue à la rencontre de son destin.

     Mais en arrivant au château de Rathcannon, le monde dont elle a rêvé s’écroule : tout n’est que leurre, les lettres ont été rédigées  non par Adam, mais par sa fille Cassandra, âgée de 15 ans, une jolie princesse, protégée du monde extérieur  dans la tour de son château. Le pire est que l’homme est impitoyable, c’est un goujat qui garde sur son visage les stigmates de la vie de débauche qu’il mène depuis des années.  Comment la jeune Cassandra a-t-elle pu imaginer offrir à son père une épouse comme cadeau d’anniversaire ? Cela dépasse l’entendement !  

    Les faits sont posés, à partir de là, l’auteur nous emmène dans un monde un peu noir, illuminé heureusement par la fraîcheur de Cassandra et la douceur de Norah. Le héros est un homme torturé par les souvenirs qu’il garde de son premier mariage avec une femme infidèle qui a essayé de l’empoisonner avant de s’enfuir avec son amant,  emmenant avec elle sa fille juste pour le plaisir de nuire à son mari. Elle voulait par là atteindre cet homme qu’elle déteste en le privant de sa fille à qui il voue un amour infini. La course poursuite s’est terminée en tragédie.

    Depuis Adam n’à qu’une obsession, protéger à tout prix sa fille des ragots qui circulent sur son compte, même s’il faut pour cela priver Cassandra d’une saison à Londres et l’enfermer dans une tour d’ivoire dans la campagne irlandaise.

    Car, derrière l’homme bon et généreux envers sa fille, se cache aussi un autre homme, débauché, comme ses ancêtres, qui s’adonne au jeu, triche et collectionne les maîtresses d’un soir. Un gachis car il avait rêvé d’une autre vie, de s’affranchir du passé des ses aïeux et de fonder une famille honorable et heureuse. Son destin a été scellé le jour où il a croisé la mère de Cassandra quinze ans plus tôt. Son mariage l’a plongé dans une descente aux enfers dont il craint désormais, ne plus jamais sortir. Mais c’était sans compter sur l’amour d’une femme, certes d'une beauté quelconque, mais douce, généreuse et courageuse, et qui l’aime malgré tout. Face à cette lueur d'espoir dans les ténèbres qui l'entourent, il va tout faire pour gagner une telle confiance, à commencer par trouver celui qui veut attenter à la vie de sa fille et de sa femme.

     


    votre commentaire
  • Série Il était une fois Tome 3 traduit

     Héroïne : Olivia Lytton  - Héros :   duc de Sconce 

    La princesse au petit pois d'Eloisa James

    Par une nuit d'orage, Olivia Lytton frappe à la porte du duc de Sconce après que sa calèche a versé dans le fossé. Sublime apparition : ses longs cheveux dénoués ruissellent, sa robe trempée souligne des courbes somptueuses. Ébloui, Quin ne peut s'empêcher de lui voler un baiser. Lui le mathématicien de génie imperméable aux émotions s'embrase soudain pour cette femme au franc-parler déconcertant et au langage fleuri. Aurait-il enfin trouvé sa duchesse ? Mais n’est-il pas déjà fiancé ? À la sœur d’Olivia, très précisément ?

    ***

    10/10/2013 : Le meilleur pour l'instant de la série. L'héroïne est drôle, sympathique tout comme le héros.

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires