• Série : Les Chesterfield tome 1

    Héros : Stephen Chesterfield Emily, comte de Whitmore - Héroïne : Emily, comtesse de Whitmore

    Willingham Michelle
    1850, Angleterre ; Lorsqu'elle apprend que son mari, Stephen Chesterfield, vient d'être gravement blessé, Emily, comtesse de Whitmore, se précipite à son chevet. N'est-ce pas l'occasion inespérée de lui prouver que, pour elle, leur mariage est bien plus qu'une union de convenance ? Et cela même si Stephen, lui, croit ne l'avoir épousée que pour provoquer un père trop exigeant ? Car Emily ne peut s'en défendre : elle aime Stephen en dépit de tout et veut conquérir son cour. Hélas, à peine la comtesse est-elle arrivée auprès de son mari que sa belle détermination se heurte à un défi inattendu : dans l'accident, Stephen a perdu la mémoire et soupçonne tout de suite Emily de n'être qu'une aventurière...

    *

    10/10/2014 : Long, long à lire.Il y a des passages agréables comme la relation de Stephen avec les neveux d'Emily, mais celle-ci en revanche, est très fade et trop larmoyante. Dommage, car le résumé était prometteur.


    votre commentaire
  • Série : Highland Pleasures (n°6)

    Héros : Daniel Mackenzie - Héroïne : Violet Devereaux

    Daniel McKenzie : un sacré coquin de Jennifer AshleyQuand Daniel Mackenzie bat Mortimer au poker, celui-ci, incapable d'honorer sa dette, propose de lui présenter une femme en échange de deux mille livres. Intrigué, Daniel accepte. Pour une telle somme, la drôlesse doit être exceptionnelle! Et en effet, il tombe sous le charme de Mlle Violet Bastien, qui n'est pas une courtisane, mais une médium. Daniel ne croit pas aux esprits. Il démasque vite la petite roublarde et en profite pour lui voler un baiser. Pour sa peine, il se retrouve assommé et détroussé. A son réveil, elle a disparu. Le jeune Écossais se lance alors à sa poursuite, bien décidé à percer tous les secrets de cette effrontée.

    ** 

    04/10/2014 : Le problème, c'est qu'il est difficile de s'imaginer Daniel adulte (24 ans) après l'avoir vu grandir au fil des romans, du coup, c'est un peu perturbant de lire sa romance. Égal à lui-même, il est léger, gentil, généreux, toujours aventureux, ce qui contrebalance avec la vie (et le passé) assez sombre de Violet. Ce n'est pas mon livre préféré, mais c'est un plaisir de revoir toute la famille avec leur progéniture ! 

     Je pense que la romancière à un petit faible pour Ian, le héros de son tome 1, car c'est un des personnages récurrents de la série. Ce qui n'est pas étonnant, car du fait de son "handicap", il est très attachant. Moi, personnellement, j'ai beaucoup aimé également Mac, mais il n'a pas une grande place dans ce tome.

    Je termine cette saga avec un peu de tristesse... sauf si "J'ai lu" traduit ceux qui sont mentionnés sur le site les romantiques.

     


    1 commentaire
  • Série : Highland Pleasures (n°5)

    Les noces d'Elliot McBride de Jennifer Ashley

    Héros : Elliot McBride - Héroïne : Juliana St.John

    Elliot McBride, un homme brisé par de nombreuses années de prison, assiste au mariage de son amie d'enfance Juliana St.John. Celle-ci est abandonnée par son futur époux au pied de l'autel. Pour sauver son honneur, Elliot se propose de l'épouser.

    ***

    02/10/2014 : J'ai aimé ce livre, notamment pour l'amour éperdu (et caché) d'Eliott pour Juliana, mais c'est un roman assez sombre car le sujet est délicat (emprisonnement, torture, cauchemars) comme tous ceux de la série, mais celui-ci est pire. De plus, je n'ai pas trouvé que l'histoire était très palpitante. 

     


    3 commentaires
  • Un lord pour une servante 

    Angleterre, 1817
    Un lord pour une servante d'Isabelle GoddardAurore a pris sa décision. Pas question d’accepter le mariage que son père lui impose et de sceller à jamais son destin avec un homme qu’elle n’aime pas et qui lui est odieux ! Vite, elle doit s’enfuir pour Bath, où sa bienveillante grand-mère française saura la comprendre. Mais alors qu’elle tente de s’échapper par la fenêtre, elle manque de se rompre le cou ! Par miracle, un inconnu la rattrape. Un séduisant inconnu… bienvenu mais plutôt autoritaire, qui exige de l’escorter. Aurore se rebiffe. Prudence ! Après tout, elle ne sait rien de ce Garreth, qui se plaît en plus à entretenir un certain mystère autour de sa personne. Afin de ne compromettre ni son voyage ni sa réputation, Aurore décide alors d’un stratagème : elle se présente à Garreth comme une simple servante… Et lui, quel rang tient-il, exactement ?

    *

    26/09/2014: Cela commence bien, mais le livre s'essouffle vite et la fin n'est pas particulièrement intéressante. 

     


    votre commentaire
  • Tome 3 série : Le cercle des canailles

    Héros :  William Harrow, duc de Lamont (dit Temple) - Héroïne : Mara Lowe

    Le paria de Sarah MacLean On l'appelle le "Duc Tueur", il est accusé d'avoir tué Mara Lowe qui s’apprêtait à se marier avec son père. Dépourvu du moindre souvenir de cette nuit fatale, Temple règne désormais en maître sur les lieux les plus sordides de Londres depuis douze ans, fortuné et puissant, mais inaccessible à toute rédemption. Jusqu'à ce qu'une nuit, Mara réapparaisse et lui offre ce à quoi il aspire le plus... l'absolution en échange des dettes de son frère.

    ****

    20/09/2014 : Le premier tome m'avait moyennement enthousiasmée à cause du héros, vraiment odieux (au début, mais il se rachète après). J'avais poursuivi l'achat de la série en raison des autres personnages qui gravitent dans le club de "l'Ange" : Cross, Temple, Chase. 

    J'avais adoré le deuxième volume (notamment en raison de Philippa, l'héroïne) mais avec ce troisième volume, c'est l'apothéose. Quel délicieux roman et tellement poignant. J'essaye d'imaginer ce qu'on peut ressentir pendant des années, en se croyant coupable de meurtre, tout en étant persuadé au fond de son coeur d'être innocent. Ses amis ont toujours eu confiance en l'innocence de Temple, mais pour lui, cet immense trou noir dans son esprit, le rend vulnérable. Alors pour combattre ses démons, c'est sur le ring qu'il joue du poing, se meurtrissant à dessein face à des joueurs qui ont ainsi la chance (vaine) de regagner leurs gains. Tous les soirs, il se bat, sans jamais perdre, car c'est une force de la nature, bâti comme "un dieu grec" - pour reprendre l'expression de l'héroïne. 

    Une nuit,  sa vie bascule dans une rue sordide de Londres quant il est abordé par celle-là même qu'il avait soit disant tuée : Mara Lowe. Elle est toujours aussi belle que dans ses souvenirs, avec ses yeux vairons et sa chevelure auburn.  Elle lui propose un marché : trouver la rédemption en échange de la dette colossale de son frère, même si pour cela, elle doit abandonner ce qu'elle a construit sous un faux nom. Mais c'est un autre marché qu'il lui propose car il ne veut qu'une chose : la ruiner socialement pour enfin reprendre la place qui lui est due dans la haute société. Il dira cette phrase déterminante dans l'attitude de Mara dans la suite du livre : "rien de ce que vous pourrez dire ne me ferra vous pardonner".

    Et c'est là que la romancière, avec maestria, nous amène peu à peu à mieux comprendre le geste de cette héroïne qui, pendant 12 ans, s'est cachée sans essayer de disculper Temple. On peut trouver cela odieux, on peut se dire qu'une histoire d'amour entre eux est impossible ! Et pourtant, Sarah MacLean arrive à trouver les mots justes pour faire passer les émotions. C'est superbement écrit (même s'il y a quelques répétition). Magnifique !  Seul bémol qui m'interpelle : comment se fait-il que Temple ait échappé à la justice si tout le monde le croit coupable et sait où le trouver ? Une telle impunité est scandaleuse ! 

    Quant au dénouement, autant dire que la supposition que j'avais émise à la fin de mon commentaire du tome 2, tombe à l'eau ! Alors, comme certainement d'autres lectrices, j'ai relu en transversal les deux autres romans, et j'ai trouvé quelques remarques qui me laissent sceptique : l'auteur avait-elle prévu ce scénario en écrivant le premier livre ? 

    A noter enfin la présence omniprésente d'une certaine Anna qui semble bien connaître le club de l'Ange....


     

    Lire des commentaires sur http://www.boulevarddespassions.com/t8301-le-cercle-des-canailles-tome-3-le-paria-de-sarah-maclean#155986

    Extraits : "Ce géant abrupt, effrayant, à la fois très sexy et très ténébreux, croisé dans les deux premiers opus de la série, va opérer dans ce magnifique roman une lente remontée des abîmes, ponctuée de doutes et de souffrance, mais qui va lui permettre aussi une incroyable reconstruction. Où l'on découvrira un homme bien éloigné de cette première impression qui, à la fois, le sert et le dessert."

    "Personnage rare s'il en est dans la romance historique, voilà un héros au physique de lutteur, tatoué, un dieu grec qui hypnotise littéralement les femmes venues l'admirer en secret derrière les glaces sans tain de la salle de boxe. Un magnifique animal qui les fait fantasmer, avec sa brutalité presque bestiale. Car il est vrai que la violence fait partie intégrante de cet homme, elle le marque, ses mains, son corps sont meurtris. De même que son âme."

    Je crois que je ai très rarement vu un rebondissement de fin de série aussi énorme que celui ci. Résultat je me suis retrouvée à lire en diagonales tout un tas de passages pour me dire au final "Elle est forte cette Sarah MacLean. 

    "Une œuvre époustouflante, infiniment séduisante. A ne pas manquer."

    "Temple m'a enchanté ! Je me suis délectée à imaginer ce dieu grec détruit par un scandale 12 ans plus tôt, qui a réussi à se reconstruire un personnage de tueur, à tripler sa fortune et à être à la tête du plus célèbre casino de Londres.
    En face de lui, Mara ... jeune femme malmenée par la vie, qui a tout fuit pour se protéger et qui décide de se révéler à l'homme qui est supposé l'avoir tué pour l'argent (mais surement aussi pour apaiser ses regrets).
    Ils forment un couple explosif. Ils se tiennent tête ce qui donne des répliques assez savoureuses."


    1 commentaire
  • Les indices de la passion

    - Non ! Je ne renoncerai pour rien au monde à ma carrière de journaliste. Pas même pour vous épouser, Jason ! Claquant la porte derrière elle, Patricia s'enfuit, les yeux embués de larmes. Elle n'a pas de temps à perdre en discussions inutiles : son père l'a chargée d'aller accueillir un ami, reporter, qui arrive de Boston... Mais l'homme qui débarque n'est pas celui qu'elle attendait. Vêtu d'un costume élégamment coupé qui met en valeur sa haute stature et ses larges épaules, Burt Fielding est d'une arrogance insupportable. Patricia déteste au premier coup d'oeil ce dandy trop sûr de lui. D'autant plus qu'il profite de l'agitation qui règne sur les quais pour attirer la jeune femme contre lui ! L'espace d'un instant, Patricia se retrouve prisonnière entre ses bras. Leurs lèvres se frôlent... Les yeux d'azur qui la sondent sont irrésistibles.
    - Lâchez-moi ! - Je voulais simplement vous éviter un accident...
    *
    14/09/2014 : Une histoire qui se déroule dans l'Ouest américain sous fond d'une enquête par deux journalistes, dont une femme, ce qui interpelle à cette époque. Roman lu très rapidement et sans grand intérêt pour ma part.

  •  

     

    Série Brazen tome 1

    Héros : Gilles de Trahern - Héroïne : Béatrice d’Artiers (Sophia en Vo)

    L'ange impudique d'Elizabeth BoyleProfitant de la mode des bals masqués qui fait fureur à Londres, une inconnue masquée se prête aux fantasmes dépravés des gentlemen de la haute société - dans le seul but de les cambrioler ! Qui est celle que l'on surnomme " L'Ange Impudique " ? Cette question brûle toutes les lèvres. Une seule certitude : derrière le loup de velours, se dissimule une beauté exceptionnelle. Mais personne n'a vu son visage, même lorsqu'elle feint d'offrir son corps aux désirs pervers de ses victimes. Et, toujours indemne, elle parvient à s'esquiver, après avoir prélevé un lourd tribut en bijoux ou en pièces d'or. Étrangement, c'est à Paris qu'un espion du Foreign Office retrouve un jour un bracelet volé par l'inconnue. Qu'est-elle venue faire en France, où règne la Terreur ? Est-elle responsable de l'exécution d'un des agents anglais, qui infiltrait les révolutionnaires ? Gilles de Trahern est bien décidé à démasquer " l'Ange Impudique " et à venger son ami mort ...

    **

    9/09/2014 : La Terreur n'est pas un moment de l'Histoire souvent exploitée dans les Aventures et Passion, c'est donc déjà assez original, et l'héroïne est pour le moins surprenante (elle laisse tomber toutes les règles de bienséance pour se faire passer pour L’ange impudique) ce qui fait que ce roman (assez court) est agréable à lire.

    L'Ange impudique veut sauver sa famille emprisonnée en France durant la Révolution française et n'hésite pas à prendre tous les risques pour cambrioler des gentlemen anglais (qui ne sont pas sans reproches). Elle intrigue Gilles de Trahern qui se lance à sa poursuite inlassablement, essayant à chaque fois de la démasquer sous ses nombreux déguisements. Cette femme l'intrigue et le captive, car elle a du toupet à revendre et une audace incroyable, prête à tout pour sauver les siens. Mais il est face à un dilemme : il doit épouser lady Béatrice, une jeune femme insipide choisie par son père avant de mourir. Il lui faudra attendre de nombreuses péripéties pour découvrir que les deux femmes ne font qu'une et même personne. 

    A noter que l'ami de Gilles qu'il croyait mort, Vincent, est lé héros du tome 2, tandis que Lilly, la sœur de l'ange impudique, est est l'héroïne. Le troisième tome met en scène le frère de Béatrice (qu'elle a fait libérer de prison avec sa femme et ses enfants). Ces deux livres ne sont pas traduits par J'ai Lu.

     

    ► Comment est né le roman l'Ange impudique ? la réponse d'Elizabeth Boyle sur le site desRomantiques.com

    L'ange impudique d'Elizabeth Boyle


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires